Tomoe Shinohara - Ultra Relax

Publié le par Epikt

Tomoe Shinohara se met en quatre pour votre plus grand bonheur ! Et comme ceux qui y ont déjà goûté et sont encore en vie
(ils sont heureusement peu nombreux) le savent bien,
même en un seul exemplaire Tomoe déchire tout
alors là elle déchire quatre fois plus.
Ouille !
Et pis si t’es pas content elle te fracasse la tête avec sa hache. Parce que faut pas déconner avec elle. D’ailleurs moi quand je la croise dans la rue je change de trottoir.

PS : Les courageux qui resteront jusqu’à la fin seront récompensés par un passage franponais du plus bel effet ! Chouette !





A toi de jouer !

Euh... c’est sensé être « relax » ça ?
Rassure moi, à toi aussi elle te fait peur ?
Complète les paroles de la chanson « Non non non non non ! Bonjour ! Je t’aime ! Comment ça va ? ..... »
(perso j’ai rien compris, vous pouvez inventer, le plus out-of-this-world gagne un quelque chose à déterminer)

Publié dans stupid j-pop !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lièvre de Mars 12/12/2010 15:18


"Nan nan nan nan nan! Bonzour! Ze t'aime! Comment za va!"
Et le reste c'est: "Nan mais tu vôôôÔÔÔÔÔÔÔLES!!!"
*Sourire sadique 8D*


roselune 28/12/2009 23:09


a oui c'est vrai que ça fait peur ^^' cela dit, il faudrait que tu regardes " kodomo no omocha" à partir d'un certain episode tu comprendras...


Lise 14/03/2009 21:59

Y a pas moyen ça doit faire 4 fois que je l'écoute (ouai j'ai as peur moi, chui une ouf moi) et je n'entend toujours pas un seul mot de Français (enfin franponais) c'est quand ?

domokun 22/01/2009 21:53

c un peu une ouf cette meuf c den c flipan
mai le pire c ke lair reste dan la tete
je croi ke je sui duinge sa fai 3 foi de suite ke je lecoute (venééé me sove)

Epikt 23/01/2009 11:41


Merci pour tes commentaires Domokun, mais peux-tu faire un effort sur l'orthographe à l'avenir ?
Merci.


a=z 27/10/2008 01:38

C'était en 2006, Quel dommage! vous l'avez raté.

Epikt 27/10/2008 10:15


Hum...
Oui, forcément, c'est un peu tard...